Depuis 1959 déjà, l’entreprise familiale SO natural est active sur le marché néerlandais


Le fondateur des entreprises Smaal est Hendrik Smaal. En 1959, 1,2 hectares de terre situés à la Herenweg à Moerkapelle sont achetés, où il construit une serre pour cultiver des tomates et de la laitue. Après le début de l’entreprise de Hendrik Smaal, son nom fut connu bien vite, et pendant les années ’60 et ’70 l’entreprise grandit considérablement. En 1989 trois compagnons se joignent à lui, dont ses fils André et Martin Smaal. À Bleiswijk un complexe de 3 hectares est acheté, avec plus de 15.000 m2 de serres. La culture des tomates restant la plus importante, ils investissent également en de nouvelles techniques et manières de cultiver.

Le début à Moerkapelle

Pendant les années ’90 toutes les activités sont dirigées centralement à partir de Bleiswijk. Le temps de changer est venu. Hendrik Smaal quitte l’entreprise et une importante réorganisation a lieu. Dorénavant, des ficus et des plantes annuelles seront cultivées et vendues.

L’entreprise continue de grandir et déménage en 2004 vers la Bredeweg à Moerkapelle. Un des avantages de ce déménagement sont les bonnes possibilités de transport grâce à la situation par rapport à l’autoroute A12. Un tout nouveau complexe de 25.000 m2 est construit. Le nouveau produit cultivé est l’orchidée Phalaenopsis.

Une nouvelle pépinière d’orchidées

L’entreprise à Bleiswijk connait sa propre histoire. Un des fils de Hendrik Smaal, Hans Smaal, y ouvre sa propre entreprise horticole. D’abord à Bergschenhoek, où Hans Smaal accède, par le biais d’une acquisition, à la production d’orchidées (Cymbidium). Avec son frère cadet, Johan Smaal, Hans décide en 1998 d’ouvrir une nouvelle pépinière d’orchidées à la Narcissenweg à Bleiswijk. Comme l’entreprise continue de grandir, et qu’il n’est pas possible de la développer sur place, un autre emplacement est cherché. À la Krokussenweg à Bleiswijk ils réalisent en 2002 une toute nouvelle pépinière ultramoderne de 21.000 m2. Les orchidées Phalaenopsis y sont cultivées et vendues. Quatre ans plus tard, la superficie doit déjà être doublée par l’énorme croissance de l’entreprise.

Un nouveau départ

En même temps, les frères André et Martin ont également du succès dans la culture des orchidées. Ils se concentrent surtout sur le développement de nouvelles variétés d’orchidées Phalaenopsis. Il y a de nombreuses similitudes entre les deux entreprises de Hans, Johan, André et Martin. En 2005 les deux entreprises sont fusionnées et les quatre frères continuent sous un nom commun : Smaal Orchideeën (SO).

Plusieurs sites, plusieurs spécialismes

En 2008, une autre entreprise de la famille Smaal est lancée : SO natural B.V. Le cinquième fils de Hendrik Smaal, Wouter Smaal, se joint également à l’entreprise familiale. Auparavant, il travaillait comme entrepreneur dans un partenariat, et il dirigeait une pépinière de poivrons. En outre, il était consultant dans plusieurs autres entreprises. Avec la fondation de SO natural B.V. l’organisation a beaucoup changé. L’entreprise est divisée en plusieurs Business Units avec chacune son propre responsable. La gestion quotidienne de SO natural repose chez une direction de trois membres . Un Conseil Consultatif, auquel participent trois hommes d’affaires connus, observe de près l’entreprise.